imageimageimageimageimageimage

imageimage

 

Bonjour !

Après la douloureuse journée de 120 km pour se rendre à Monterey, tous les ingrédients étaient présent pour que nos cyclistes retombent en amour avec le vélo. Car soyons franc, il nous est arrivé d’entendre des choses du genre “est-ce que c’est ici que je peux pleurer?” et “c’est inhumain tout ça”…

La recette fût relativement simple:

1) un lever du corps à 8:30 plutôt que 6:00

2) un vent de dos d’environ 30-35 km/h

3) une journée de “seulement” 55 km

4) la plus belle route jamais vue par la majorité d’entre nous, point à la ligne.

C’est donc gonflés à bloc que nous avons rejoint le Pfeiffer Big Sur State Park. Un parc de toute beauté sous des arbres géants vieux de quelques centaines d’années. Outre les habituelles tâches des journées de congé comme le lavage, l’entretien mecanique (nous ne nous élaborerons pas sur la question, pensant bien que vous n’êtes pas ici pour ça…), randonnée, baignade et séance de course au menu pour la gang.

image

image

 

image

 

 

image

À très bientôt, toujours plus au Sud !