Messieurs-Dames, bonjour !

Dans notre dernier billet, nous avions parlé du paysage qui était sur le point de devenir disons…. Incliné ?

En quittant la ville d’Arles, la route qui nous a mené aux Baux de Provence nous a offerte les premiers grognements d’effort du voyage. Les Baux est un petit village fortifié et surélevé datant de l’époque médiévale. La vue était superbe sur la région qui comporte de nombreux vignobles. Suffisamment belle pour oublier les 300 mètres d’ascension nécessaires pour s’y rendre.

20130609-221221.jpg

20130609-221240.jpg

20130609-221300.jpg

20130609-221313.jpg

20130609-221324.jpg

En quittant les Baux, notre destination de la journée était Avignon. Désirant probablement battre un record, un cyclo-aventureux et une cyclo-aventureuse dont nous tairons les noms ont décidé de prendre une route opposée à notre direction. Compte tenu des atouts de la région, nous donnerons le bénéfice du doute et qualifier ce passage de “détour panoramique” plutôt que d’erreur de navigation. Ils en ont été quitté pour effectuer un 40 km supplémentaires et une deuxième montée. La journée de congé prévue à Avignon fut très appréciée dans leur cas !

Outre le Pont dansant d’Avignon, la ville fortifiée et le Palais des Papes ont reçu la visite de plusieurs au courant de la journée.

20130609-212726.jpg

20130609-212737.jpg

20130609-213012.jpg

Nous avons bien entendu fait l’entretien des vélos, fait l’épicerie et des brassées de lavage. Étant plutôt convaincu qu’il ne s’agit pas vraiment du genre de nouvelles qui vous intéresse, nous ne nous attarderons pas sur la question.

La route d’Avignon vers Malaucène fut notre premier test vis à vis l’étanchéité de nos sacoches de vélos. Compte tenu que que nous n’avions vu aucun nuage depuis notre arrivée, nul ne s’est plaint (ou n’avait droit de se plaindre…). Pour éviter la pluie, l’occasion était belle pour se réfugier sous terre et aller visiter les grottes de Thouzon.

20130609-214005.jpg

20130609-214015.jpg
Ce qui nous amène à vous parler de LA journée du 9 juin. Départ de Malaucène, 317m, arrivée à Mont Serein, 1412m. Une journée qui se résume à 18 km de montée sur une pente moyenne de 9%. Il nous a été rapporté que quelques paires des cuisses ont demandés le divorce à leurs propriétaires.

20130609-214908.jpg

20130609-214925.jpg

20130609-215016.jpg
Nous sommes actuellement à 5,5 km du sommet du Mont Ventoux, qui sera une étape de montagne du Tour de France le 14 juillet prochain. Au cours de la montée, nous avons croisés plusieurs cyclistes de haut niveau. Le fait que nous n’ayons pas de vélos en carbone ni de jambes rasées en plus de transporter environ 50 lbs de matériel par personne nous a valu plusieurs signes de respect de la part de ces derniers. Un hochement de menton admiratif bien senti, c’est toujours bon à prendre ! À noter également qu’aucun membre de l’équipe n’a échoué de test anti-dopage.

C’est donc Équipe de Cyclo-Provence 2013 : 1
Gang du Tour de France : 0

Quelques braves ont profités d’une arrivée hâtive au campement pour poursuivre leur chemin vers le sommet après avoir retiré leur chargement. Suite a leur expérience, ils ont compris pourquoi cette montagne s’appelait le VENToux.

20130609-215843.jpg

La suite demain, alors que toute l’équipe se rendra à Forcalquier via le sommet, pour un total de plus de 90 km. Nous vous livrerons leur impressions dès que possible.

À très bientôt !