Bien le bonjour !

Afin de bien vous plonger dans la réalité logistique d’un voyage de cyclotourisme en groupe de 32, voici quelques faits et réalités.

1- Le terrain de camping: 

Parfois, nous avons de superbes emplacements, à moins de 50 mètres des plages.

image

Parfois, nous sommes entassés dans un endroit tellement restreint que nous devons faire attention de ne pas installer un piquet sur le pied d’un collègue. En plus, la route qui se trouvait de l’autre côté du mur etait un genre de boulevard Tashereau très achalandé, version espagnole.

image

 

2- La technologie:

La première question que les encadreurs reçoivent quotidiennement est: “il y a du wifi au camping ?”. La réponse étant généralement positive, il y a une lutte de tous les instant pour pouvoir recharger les batteries des très précieuses bébèlles électroniques. image

 

Aucun bris de fusible n’a été rapporté à ce jour.

3- Un sosie:

Les employés du Centre Sportif du collège sauront reconnaître ce responsable du camping de Carcassonne.

image

4- Les symboles ostentatoires du cyclo-aventureur:

imageimage

5- Le gardiennage:

Lorsque le groupe est en visite, quelqu’un doit faire office de gardien pour les vélos. De quoi ça a l’air un stationnement pour notre groupe ? Ça fait genre de bureau pour écrire un article de blogue.

image

À bientôt !